Speed-forum 100 000 Entrepreneurs

Pour cette année scolaire, la classe de 3e C va être investie dans deux projets interdisciplinaires dans le cadre de l'EPI1 monde économique et professionnel dont la problématique est : "en quoi les maths sont-elles incontournables dans les métiers d'hier, d'aujourd'hui et de demain ?"

Dans un premier temps et en interdisciplinarité avec la technologie, les élèves devront organiser un speed-forum des métiers. Et pas n'importe lequel, puisqu'il s'agit d'un speed-forum de l'association 100.000 entrepreneurs. Le principe ? Proposer à deux classes de 3e du collège de rencontrer des entrepreneurs toutes les demi-heures, pendant deux heures.

Cette préparation est pleinement ancrée dans les progressions pédagogiques des cours de mathématiques et de technologie et dans le parcours avenir. 

J-111 : lancement et planification

Jeudi 19 octobre, Mr Guyader, professeur de technologie lance son cours sur la planification. Dès la séance suivante, les élèves mettent en pratique ce qui leur a été enseigné ; à partir de ce jour, sur ce projet, ils se glissent dans la peau d'organisateurs et seront considérés comme des professionnels. Leur première mission : élaborer une planification pour l'organisation globale d'un speed-forum des métiers fixé au 7 février 2018.

La classe se divise en deux équipes d'organisateurs qui vont se concurrencer pour préparer l'événement. Le compte-à-rebours est lancé.  Ils ont 111 jours pour réaliser ce projet.

J-86 : intervention de Laurent Neuville2

Pour les aider à découvrir ce secteur professionnel, le lundi 13 novembre 2017, la 3e C a la chance d'accueillir Laurent Neuville, ancien sportif de haut niveau, devenu organisateur événementiel. Cette intervention a eu lieu dans le cadre du cours de maths afin de donner un élément de réponse à la problématique de l'EPI. Pendant une heure, les échanges privilégiés entre cette personnalité et les élèves ont surtout permis de recueillir quelques conseils et d'avoir un aperçu sur la tâche à accomplir pour l'organisation du speed-forum.

J-83 : autorisation auprès de l'administration du collège et demande de location de salle

Retour en cours de technologie avec l'enchainement des étapes de la planification. Nos jeunes "professionnels" doivent d'abord s'assurer des différentes autorisations et des différentes possibilités d'organiser un speed-forum dans les murs du collège. Ils rédigent trois types de courriers et demandent deux rendez-vous :

  • ils s'adressent tout d'abord à Mme Baron, la principale du collège pour obtenir son accord pour la tenue d'un tel événement ;
  • une fois ce point confirmé, ils prennent contact avec le service intendance du collège pour prendre connaissance des modalités de location de salle, mobilier ou achat de fournitures nécessaires ;
  • enfin, sur le conseil de leur professeur, ils planifient aussi de solliciter l'association 100.000 entrepreneurs pour les mettre en contact avec des entrepreneurs intéressés.

J-70 : accord de l'association 100.000 entrepreneurs

Tous les courriers sont partis. Lors d'un premier rendez-vous, les deux équipes ont obtenu l'accord de la chef d'établissement. Un rendez-vous avec le service intendance du collège est également programmé pour début décembre. 

Et bonne nouvelle : Alexandra Hostein-Paradis, la responsable des interventions de 100.000 entrepreneurs, a rapidement apporté une réponse positive à nos deux responsables d'équipes, ravis que leur projet prenne forme.

J-62 : choix du meilleur forfait pour la location et les achats

Le 5 décembre, les responsables d'équipe ont rendez-vous pendant leur cours de technologie avec le service intendance. Mme Manent les reçoit, écoute leur demande et leur remet un dossier contenant plusieurs documents :

  • une plaquette d'informations sur trois forfaits de location de salle avec un bon de location à remplir ;
  • une plaquette d'informations sur les différents tarifs de location de mobilier avec un bon de location à remplir ;
  • une plaquette d'informations sur les tarifs des fournitures avec un bon de commande à remplir.

Compte-tenu des impératifs de Mme Manent, les responsables doivent lui remettre les dossiers dûment remplis pour la semaine suivante. Ils ont donc sept jours pour évaluer les besoins en mobilier et fournitures et pour minimiser les dépenses en choisissant le meilleur forfait de location de salle.

Le cours de maths du 7 décembre est arrivé à point pour relever ce nouveau challenge. Les jeunes organisateurs ont ici rencontré une belle occasion de réinvestir leurs connaissances de calcul numérique et de mesurer l'efficacité d'un tableur pour remplir rapidement et correctement de tels documents. La comparaison des trois forfaits a, quant à elle, permis de faire appel au calcul littéral et de faire une toute première sensibilisation à la notion de fonctions.

J-55 : mesures de la salle et plan des îlots

Une semaine plus tard, le cours de technologie est très dense avec une répartition des rôles dans chaque équipe. 

Tout d'abord, nos responsables d'équipes doivent retourner à l'intendance déposer leurs dossiers. Hic ! L'un d'eux a oublié les documents chez lui. C'est un vrai problème car ici les impératifs sont réels. Nos jeunes sont confrontés à la réalité et il faut trouver une solution avant la fin du cours de technologie. Tous les membres de l'équipe concernée ont du redoubler d'efforts pour respecter la mission et le délai. In extrémis, avant la sonnerie, un nouveau dossier a pu être rempli et déposé à la gestionnaire.

Pendant ce temps-là, deux nouveaux binômes sont allés prendre les mesures du réfectoire et du mobilier afin que leurs équipes respectives puissent faire un plan à l'échelle utile pour la disposition des îlots et la circulation des entrepreneurs pendant le speed-forum. Et comme, à ce jour, le nombre définitif d'intervenants n'est pas connu, les équipes doivent anticiper et prévoir plusieurs simulations entre 6 et 10 intervenants.

J-48 : répartition chiffrée des élèves

Une partie du cours de mathématiques du 21 décembre est consacrée à approfondir les différentes simulations en fonction du nombre d'entrepreneurs (5 cas à étudier de 6 à 10 intervenants). Il s'agit ici d'établir précisément selon les cas, combien il y aura d'élèves par îlot. Après plusieurs tâtonnements et propositions approximatives, la division euclidienne a repointé le bout de son nez et montré comment il était possible, grâce à elle, de résoudre très rapidement le problème et d'obtenir les répartitions exactes recherchées.

J-29 : dernière ligne droite

De retour des vacances de fin d'année, les 3es C entament maintenant leur dernière ligne droite de préparation interdisciplinaire. Il leur reste à présent à3 :

  • communiquer (au sein du collège et surtout auprès des élèves de l’autre classe participante) ; 
  • préparer les documents pour les intervenants et les élèves (badge, présentoir...) ;
  • créer un sondage pour les participants du speed-forum en proposant de choisir 4 secteurs professionnels parmi ceux des intervenants présents ;
  • faire passer ce sondage auprès de 60 élèves pour établir une répartition respectant le plus de voeux possible...

Ils sont d'autant plus motivés qu'à ce jour, 5 entrepreneurs ont déjà répondu présents.

J-22 : communication aux élèves et aux familles

La communication s’accélère. Les deux équipes organisatrices informent les élèves et les familles de l’autre 3e de la tenue de ce forum. Chacune a rédigé un mot d’informations et demandé à leurs professeurs de les faire coller dans le carnet de correspondance. Par ailleurs, deux affiches ont été réalisées pour promouvoir l’événement au sein de l’établissement.

Enfin, un sondage avec les secteurs professionnels des intervenants est en cours. Les soixante élèves participants doivent indiquer quatre vœux les plus proches de leur orientation ou de leurs intérêts. Les professeurs de mathématiques recueillent les vœux et les transmettent aux organisateurs qui vont maintenant devoir les exploiter pour composer les groupes.

J-13 : répartition définitive des élèves

En ce cours de technologie du 25 janvier, les deux équipes ont désormais les vœux de tous les élèves en leur possession pour établir la répartition définitive. Et aujourd’hui, elles sont une nouvelle fois confrontées à la réalité professionnelle et ses impératifs de dernière minute. Une belle occasion de constater que plus un projet est préparé et organisé, plus il est facile de s’adapter et de trouver des solutions. En effet, aujourd’hui, un entrepreneur annonce hélas ! son désistement. Partis sur une modélisation à 7 entrepreneurs, les élèves révisent leur copie et repartent pour une répartition pour 6 intervenants.

La première équipe commence son travail à l’écrit. La seconde saisit directement les vœux sur l’ordinateur. En fin d’heure, cette dernière est bien davantage avancée que l’autre. Une nouvelle fois l’efficacité du tableur (ici pour faire les tris d’élèves en fonction de paramètres bien choisis (leurs vœux)) est très nette. Ce travail se terminera la semaine suivante avec toutes les dernières touches finales.

J-12 : retour dans la peau d'élèves

Cette fois-ci, les élèves de 3e C délaissent leur casquette d’organisateur pour se reglisser dans leur peau d’élèves. Avec leur professeur de mathématiques, ils préparent leur temps d’échanges avec les entrepreneurs en commençant leur réflexion et en listant les questions qu’ils souhaiteraient leur poser. 

Voici le récapitulatif des questions listées.

Autres articles en lien avec cet événement :
* D'anciens élèves à l'honneur pour les 10 ans de 100.000 entrepreneurs : article du 30 septembre 2017
1 Lancement de l'EPI monde économique et professionnel : articles des 12 et 14 octobre 2017 
2 Intervention de Laurent Neuville : article du 13 novembre 2017
3 Du fait d'une absence de 15 jours de leur professeur de technologie, des activités prévues sur ordinateur n'ont pas pu être réalisées et ont été faites sur papier/