Enquête scientifique au collège 
Episode 1 : découverte de la scène de crime1 

Mais que s'est-il donc passé le 18 janvier 2018 au collège la Guinette ?

Jeudi matin, à 9 h, la classe de 3e C commence son cours de chimie normalement avec Mme Sylber, le professeur. Les élèves ne savent pas encore qu'un événement s'est produit un peu plus tôt et qu'il va chambouler leur journée et les prochaines semaines.

Vers 9h05, la documentaliste, Mme Balmette, toute paniquée, interrompt leur cours. Elle vient de se rendre compte qu'un vol a été commis dans la salle annexe du CDI. Et pas n'importe lequel ! Le vol de la clé USB contenant les sujets de brevet blanc d'histoire-géographie. 

Mme Balmette a déjà prévenu Mme Baron, la principale qui vient de partir déposer plainte. Le gel des lieux a été fait et le collège a besoin d'une équipe scientifique pour mener l'enquête. Comme Mme Balmette a appris que la classe de 3e C venait de commencer l'étude des métiers de la police scientifique dans le cadre de leur EPI, elle vient la solliciter immédiatement !

Une première moitié de la classe descend avec Mme Balmette, l'autre moitié descendra une demi-heure plus tard pour effectuer les vérifications !

Découverte de la scène de crime

Avant toute chose, les enquêteurs scientifiques en herbe doivent s'équiper : blouse, gants, chaussons... Ils disposent alors de quelques minutes pour repérer tous les indices possibles, les photographier et noter leurs observations.

Interrogation des témoins

Ils ont également la possibilité de recueillir toutes les informations possibles de la part d'éventuels témoins. Ce premier groupe d'enquêteurs n'a pas hésité à solliciter massivement la documentaliste dont ils obtiendront de nombreuses informations très précieuses :

  • Mme Balmette indique être arrivée comme d'habitude à 8h30.
  • Elle a constaté le vol en voyant la porte ouverte de l'armoire dans la salle annexe au CDI. 
  • Mme Baron était venue le matin même déposer la clé USB contenant les sujets dans la boite spécifique.
  • Mr Porée, l'ouvrier du collège, est venu bricoler dans cette salle annexe pour essayer de réparer le store cassé.
  • Maryssa, l'agent d'entretien, est également passée comme chaque matin avant le début des cours pour faire le ménage.
  • Les surveillants, Nicolas et Rémi, sont venus chercher des manuels scolaires pour la permanence.

Prélèvements et mises sous scellés des indices

Après tous les repérages effectués et toutes les informations recueillies, il fallait passer aux différents prélèvements et mises sous scellés. Collectivement, les élèves ont fait le nécessaire indice par indice.

  • L'indice n°1, un mot signé de la part de Mme Sylber, professeur de physique, a permis de conjecturer que l'indice n°2, la tasse de café, à peine refroidie, pouvait être la sienne et surtout conclure que Mme Sylber était passée au CDI le matin-même.
  • Un prélèvement du café a été réalisé ainsi qu'une mesure. L'élève responsable de cet indice a mesuré une température de 3°C. Tous les autres élèves ont pris note de l'heure du prélèvement et de la température sans la moindre objection. (Il y a de quoi faire bouillir une prof de maths, qui essaye de garder la tête froide pour ne pas intervenir ! A suivre !)
  • De même, des prélèvements du gobelet de thé de Mme Balmette (indice n°3), d'une goutte de sang (indice n°6), d'une goutte de produit ménager (indice 7) ont été réalisés successivement.
  • Le chiffon encore humide (indice n°4) et la clé (indice n°8) ont été directement mis sous scellés.
  • Quant à lui, l'indice n°5 avant d'être également recuilli a nécessité un peu de temps. Ce papier a d'abord été déplié afin de prendre connaissance de son contenu. Problème : il est tout codé et a priori impossible de le décrypter aussi facilement.

Au tour du groupe 2 !

Pendant cette première demi-heure, l'autre moitié des élèves étaient restés en cours de physique avec Mme Sylber pour regarder quelques extraits d'un des documentaires "C'est pas sorcier" sur la police scientifique. A leur tour maintenant, de rentrer en piste ! Leur travail n'est pas inutile car les élèves mènent l'enquête en binôme et pour cette découverte de scène de crime, les binômes ont été séparés pour faire un travail de vérification. Et heureusement, car les deux groupes ont réagi très différemment.

Dans ce deuxième groupe, une seule élève a posé des questions à Mme Balmette. Malgré quelques perches tendues, ses camarades n'ont pas trouvé quelqu'un qui aurait pu répondre à leurs questions sur le vol. Soit !

Autre différence avec le premier groupe, on remarquera la bonne idée d'un élève de faire un pas de côté pour trouver un angle de vue lui permettant d'avoir une vue d'ensemble de la scène ! Bien vu !

Au moment des prélèvements, un petit débat a eu lieu autour de la mesure de température du café.
- "Le café a une température de 2,8°C"
- "T'es sûre ?"
- "Oui !"
- "Vraiment ?"
- "Attends, je vérifie !" 
Un équipier vient à la rescousse.
- "Ah, non ! C'est 20,8°C !"
- "??? !!!" en cherchant de l'aide du regard.

- "Mais, non, regarde le trait, c'est 28°C" ne manque pas d'intervenir un élève habituellement en difficulté et ici très investi et curieux.

Echanges entendus autour de la tasse de thé :
- "Ah ben, le voleur, il avait soif ! Une tasse de café et une tasse de thé !?"

- "Ben tu crois que c'est à la même personne ?"

Echanges entendus autour du tract codé :
- "Qu'est-ce que ça fait là ?".
- "Je ne sais pas... ah mais si, je sais : c'était dans la boîte avec les sujets, et le voleur l'a pris et l'a fait tomber".

- "Pfff, j'y comprends rien, en plus y'a presque pas de voyelles là-dedans".

Bref, des remarques pleines de sens qui serviront certainement dans la suite de l'enquête et dont il faudra vérifier la validité ou pas...

Récapitulatif des indices :

  • Un mot signé de la main de Mme Sylber et sa tasse de café à peine refroidie ;
  • Un gobelet de thé au citron appartenant à Mme Balmette ;
  • Un chiffon encore humide ;
  • Un tract vert codé et "top secret" ;
  • Du sang d'origine inconnue ;
  • Un produit ménager ;
  • Une clé dont on ne connait pas le propriétaire ;
  • La boîte contenant la clé USB avec les sujets de brevet blanc d'histoire-géographie vidée.

Reste à analyser et exploiter tous ces indices.

1Bien entendu, il s'agit d'un vol fictif pour le besoin d'un projet pédagogique interdisciplinaire (maths, chimie, SVT, techno).



Episode 1 >>> Voir l'épisode 2