Atelier en 6e sur les grands nombres

En plein chapitre sur les nombres entiers, la séance en demi-classe est arrivée à point nommé pour proposer trois ateliers d'environ un quart d'heure chacun : l'un sur l'écriture des nombres en chinois ancien, un deuxième sur l'écriture des nombres en hiéroglyphes et un troisième sur les très grands nombres et leurs préfixes. Faisons un petit zoom sur ce dernier.

1re étape

Au lieu de les guider moi-même dans la réalisation de la cocotte en papier, j'ai demandé aux élèves si certains parmi eux savaient la construire. Il y en avait suffisamment dans chaque demi-classe pour constituer des groupes de 3 à 5 selon les cas autour de ces élèves "experts" en construction de cocottes en papier. 

Avec le minuteur de classroomscreen, leur premier challenge était de réaliser en 5' top chrono la cocotte en papier. Ils n'ont pas eu trop de mal à le relever et lorsque c'était limite, ils ont bien vite compris que l'entraide au sein du groupe pouvait être utile. Les "experts", qui n'ont pas tous des facilités en mathématiques ont parfaitement joué leur rôle et se sont brillamment illustrés sur cette étape.

2e étape

Une fois la cocotte construite, ils avaient carte blanche pour produire 8 devinettes et leurs 8 réponses autour des très grands nombres (désignations et écriture ou nombre de zéros) et leurs préfixes que nous avions abordés au cours de la leçon et qui avaient suscité comme d'habitude beaucoup de curiosité auprès des élèves : "Qu'est-ce qu'il y a après les milliards ? et après les billions ? et après... ? et un nombre avec tant de zéros, ça s'appelle comment ?". Répondre à leurs questions avait été une belle occasion de travailler les grands nombres, d'évoquer les préfixes et de semer des petites graines à ce sujet pour pouvoir mieux les mémoriser plus tard pendant le cycle 4.

3e étape

Pour réaliser leurs languettes (énigmes au recto et réponses au verso), les élèves pouvaient s'appuyer sur leurs connaissances et si besoin s'inspirer sur la glissière des très grands nombres aimantée au tableau et utilisée quelques séances plus tôt. Cette glissière a pu être réalisée grâce au travail de Noémie Bernard sur les leçons intercatives, présenté dans la brochure "Mathématiques en mouvement" élaborée par le groupe de réflexion académique (Créteil) sur les mathématiques de cycle 3 disponible ici.

4e étape

A partir de là, pour leurs devinettes, les élèves avaient carte blanche : soit une question, soit un mot indice, soit toujours la même consigne, soit huit consignes différentes... De même, les couleurs et la présentation étaient tout à fait libre.

Voici ci-dessous quelques productions d'élèves, après un quart d'heure d'atelier. La présentation à leurs camarades a donné lieu à des échanges intéressants et utiles pour apporter quelques corrections et faire les finitions à la maison. 

Une activité collective 
et créative

C'est parti pour quelques exemples de cocottes

Cocotte colorée avec 
multi-indices

Cocotte avec 
questions précises

Cocotte simple et précise
avec multi-indices (1)

Cocotte simple et précise
avec multi-indices (2)

Cocotte simple et précise
avec multi-indices (3)

Cocotte simple et précise
avec multi-indices (4)

Cocotte simple et précise
avec multi-indices (5)

Cocotte colorée avec 
multi-indices

Cocotte avec le nombre de zéros comme consigne

Jolie cocotte pour deviner 
le nom ou le préfixe

Cocotte décorée avec questions "élargies"

Cocotte originale avec languettes supplémentaires

Cocotte pour chercher le nombre de zéros 

En sortant plusieurs élèves avaient leurs cocottes à la main et jouaient avec avec leurs camarades. Un outil ludique d'apprentissage qui je l'espère se rappellera à eux dans quelques temps au cycle 4 et qu'ils pourront adapter à d'autres notions pour les réviser tout en jouant.